Discussion:
*Le Sens de l'Algorithme*
(trop ancien pour répondre)
Mohwali Awamar
2018-02-24 05:47:06 UTC
Permalink
Raw Message
La substance de l'algorithme est dans zéro(0) - qui n'est pas un vrai nombre dès lors qu'il se situe entre l'infini négatif et le plus petit nombre réel positif - ainsi que partiellemnt entre (0,999...) et un(1);un(1) qui n'est pas un vrai nombre non plus considéré ainsi puisque assimilable à l'infini.Mohwali Awamar.
--------------
Être libre est n'être dépendant d'aucun stupéfiant.
Ahmed Ouahi, Architect
2018-02-24 07:55:59 UTC
Permalink
Raw Message
En premier lieu plutôt un algorithme est le terme arabe dans un sens infini
Pris du nom d'un scientifique arabe dont le nom y en était-il Al Khawarizmi
--
Ahmed Ouahi, Architect
Bonjour!


"Mohwali Awamar" kirjoitti
viestissä:494c79bb-78ec-4757-84b5-***@googlegroups.com...

La substance de l'algorithme est dans zéro(0) - qui n'est pas un vrai nombre
dès lors qu'il se situe entre l'infini négatif et le plus petit nombre réel
positif - ainsi que partiellemnt entre (0,999...) et un(1);un(1) qui n'est
pas un vrai nombre non plus considéré ainsi puisque assimilable à
l'infini.Mohwali Awamar.
Ahmed Ouahi, Architect
2018-02-24 11:09:19 UTC
Permalink
Raw Message
" Sans l'argent des autres la Suisse n'existe pas ! "
-- Voltaire
--
Ahmed Ouahi, Architect
Bonjour!
Post by Ahmed Ouahi, Architect
algorithme est le terme arabe dans un sens infini
Pris du nom d'un scientifique arabe
dont le nom y en était-il Al Khawarizmi
Comme l'algèbre, etc ... c'est quand même curieux,
d'avoir TOUT inventé, mais de n'en avoir RIEN fait.

Enfin, ça donne toujours une occasion d'y trouver de la fiereté
et de l'étaler; quand on a rien d'autre, c'est tout ce qui reste.
Mohwali Awamar
2018-02-25 04:27:02 UTC
Permalink
Raw Message
Dans la mesure où zéro(0) est d'une compléxité la plus haute , le un(1) ne saurait avoir la vulgarité d'un entier ordinaire ,sa compléxité est forcément celle de l'infini dans le système binaire.La vraie question serait alors de savoir en quoi le réseau de la Machine qu'est l'ordinateur ,électronique ou quantique , serait fondamentalement différent de celui du cerveau humain.Mohwali Awamar.
--------------
Être libre est n'être dépendant d'aucun stupéfiant.
1
2018-02-25 04:35:21 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Mohwali Awamar
Dans la mesure où zéro(0) est d'une compléxité la plus haute , le un(1) ne saurait avoir la vulgarité d'un entier ordinaire ,sa compléxité est forcément celle de l'infini dans le système binaire.La vraie question serait alors de savoir en quoi le réseau de la Machine qu'est l'ordinateur ,électronique ou quantique , serait fondamentalement différent de celui du cerveau humain.Mohwali Awamar.
--------------
Être libre est n'être dépendant d'aucun stupéfiant.
Tu sais ce qu'il te dit l'entier ordinaire, connard?
Mohwali Awamar
2018-02-25 09:39:09 UTC
Permalink
Raw Message
Oui,on le rencontre d'ordinaire à l'inverse du transcendant.Mohwali Awamar.
--------------
Être libre est n'être dépendant d'aucun stupéfiant.
Mohwali Awamar
2018-02-27 04:56:40 UTC
Permalink
Raw Message
Soit un rectangle ABCD de coté AB et de diagnale AC .La limite des rapports de longueurs AB/AC et AC/AB est un(1).Ce qui veut dire que l'unité (1) peut être aussi bien approchée par valeurs inférieures que par valeurs supérieures.Il n'est donc pas faux de considérer l'égalité:
0,999...=1 mais il n'est juste non plus dans la mesure où l'on peut aussi ecrire: 1,000...=1.On trouve là aussi les limites de la transitivité, une ttansitivité parfois leurrante.
La conclusion à tirer est que les mathématiques pour retrouver leur grandeur d'avant la crise des fondements ne doivent plus se contenter de l'efficacité qu'offre le calcul.En effet,l'exactitude que permettent les décimales de tout nombre réel n'autorise en rien la certitude ou la précision absolue.Mohwali Awamar.
--------------
Être libre est n'être dépendant d'aucun stupéfiant.
Ahmed Ouahi, Architect
2018-02-27 07:40:49 UTC
Permalink
Raw Message
Cependant chose primordiale que cruciale en matière mathématique
Où en est-il exclusivement paradoxe naturel est que mathématiques
N'y marchent aucunement voire jamais avec la vie réelle en pratique
--
Ahmed Ouahi, Architect
Bonjour!


"Mohwali Awamar" kirjoitti
viestissä:656d4a88-ee84-4ea0-8345-***@googlegroups.com...

Soit un rectangle ABCD de coté AB et de diagnale AC .La limite des rapports
de longueurs AB/AC et AC/AB est un(1).Ce qui veut dire que l'unité (1) peut
être aussi bien approchée par valeurs inférieures que par valeurs
supérieures.Il n'est donc pas faux de considérer l'égalité:
0,999...=1 mais il n'est juste non plus dans la mesure où l'on peut aussi
ecrire: 1,000...=1.On trouve là aussi les limites de la transitivité, une
ttansitivité parfois leurrante.
La conclusion à tirer est que les mathématiques pour retrouver leur grandeur
d'avant la crise des fondements ne doivent plus se contenter de l'efficacité
qu'offre le calcul.En effet,l'exactitude que permettent les décimales de
tout nombre réel n'autorise en rien la certitude ou la précision
absolue.Mohwali Awamar.
Ahmed Ouahi, Architect
2018-02-27 08:37:31 UTC
Permalink
Raw Message
Néanmoins s'y adonner à la méthode en résoudre une équation de la forme x en
équivaloir
Le q plus x au cube sur p est-elle la suivante en l'occurrence soit x
justement en équivaloir
Plutôt a plus b plus c plus et caetera où a b c représentent valeurs
numériques successives

En unités sexagésimales calculées le premier chiffre non nul sachant
toutefois que la racine
Plutôt à s'en retrouver en est-elle tellement petite dont puisse-t-on en
négliger sa troisème
Puissance où obiendrait-on d'une autre équation première valeur approchée
autant premier

Quotient de division du dividende donc le terme constant par diviseur
autrement coefficient
Effectivement de la première puissance de l'inconnue où devrait-on en
continuer justement
Jusqu'à qu'y arrive-t-on au premier chiffre non nul ainsi de suite jusqu'à
ce que substituons
--
Ahmed Ouahi, Architect
Bonjour!


"Ahmed Ouahi, Architect" kirjoitti
viestissä:4Y7lC.29168$***@uutiset.elisa.fi...

Cependant chose primordiale que cruciale en matière mathématique
Où en est-il exclusivement paradoxe naturel est que mathématiques
N'y marchent aucunement voire jamais avec la vie réelle en pratique
--
Ahmed Ouahi, Architect
Bonjour!


"Mohwali Awamar" kirjoitti
viestissä:656d4a88-ee84-4ea0-8345-***@googlegroups.com...

Soit un rectangle ABCD de coté AB et de diagnale AC .La limite des rapports
de longueurs AB/AC et AC/AB est un(1).Ce qui veut dire que l'unité (1) peut
être aussi bien approchée par valeurs inférieures que par valeurs
supérieures.Il n'est donc pas faux de considérer l'égalité:
0,999...=1 mais il n'est juste non plus dans la mesure où l'on peut aussi
ecrire: 1,000...=1.On trouve là aussi les limites de la transitivité, une
ttansitivité parfois leurrante.
La conclusion à tirer est que les mathématiques pour retrouver leur grandeur
d'avant la crise des fondements ne doivent plus se contenter de l'efficacité
qu'offre le calcul.En effet,l'exactitude que permettent les décimales de
tout nombre réel n'autorise en rien la certitude ou la précision
absolue.Mohwali Awamar.
Mohwali Awamar
2018-02-27 10:05:21 UTC
Permalink
Raw Message
S'il s'agissait de mesure nulle( tous les segments de droite ont même mesure ) les segments AC et AB auraient même mesure avant le passage à la limite.Le rapport de la circonférence d'un cercle sur son diamètre aurait été de un(1) et non de Pi si l'unité de mesure était nulle.Comme il y a une infinité d'unités de mesure non nulle il existe donc une infinité de cercles.Mohwali Awamar.
--------------.
Être libre est n'être dépendant d'aucun stupéfiant.
Yannix
2018-03-01 14:28:28 UTC
Permalink
Raw Message
Post by 1
Post by Mohwali Awamar
Dans la mesure où zéro(0) est d'une compléxité la plus haute , le
un(1) ne saurait avoir la vulgarité d'un entier ordinaire ,sa
compléxité est forcément celle de l'infini dans le système binaire.La
vraie question serait alors de savoir en quoi le réseau de la Machine
qu'est l'ordinateur ,électronique ou quantique , serait
fondamentalement différent de celui du cerveau humain.Mohwali Awamar.
--------------
Être libre est n'être dépendant d'aucun stupéfiant.
Tu sais ce qu'il te dit l'entier ordinaire, connard?
Allons, soyez rationnels !

X.

PS: Copie fr.rec.humour ?
--
Post by 1
Post by Mohwali Awamar
Macron, je veux bien marcher dessus du pied gauche, ça porte bonheur.
Et voilà. J'étais sûr que ça allait déraper...
Forcément, ça glisse.
Mohwali Awamar
2018-03-01 17:13:08 UTC
Permalink
Raw Message
précisément, le calcul est une partie du rationnel et non la totalité.La totalité est la raison.Mohwali Awamar
--------------.
Être libre est n'être dépendant d'aucun stupéfiant.

Ahmed Ouahi, Architect
2018-02-25 08:26:31 UTC
Permalink
Raw Message
" L'histoire est paquet de mensonge marchant sur les morts ! "
-- Voltaire
--
Ahmed Ouahi, Architect
Bonjour!


"Ahmed Ouahi, Architect" kirjoitti viestissä:...

" Sans l'argent des autres la Suisse n'existe pas ! "
-- Voltaire
--
Ahmed Ouahi, Architect
Bonjour!
Post by Ahmed Ouahi, Architect
algorithme est le terme arabe dans un sens infini
Pris du nom d'un scientifique arabe
dont le nom y en était-il Al Khawarizmi
Comme l'algèbre, etc ... c'est quand même curieux,
d'avoir TOUT inventé, mais de n'en avoir RIEN fait.

Enfin, ça donne toujours une occasion d'y trouver de la fiereté
et de l'étaler; quand on a rien d'autre, c'est tout ce qui reste.
Ahmed Ouahi, Architect
2018-02-26 11:11:23 UTC
Permalink
Raw Message
En premier lieu plutôt un algorithme est le terme arabe dans un sens infini
Pris du nom d'un scientifique arabe dont le nom y en était-il Al Khawarizmi
--
Ahmed Ouahi, Architect
Bonjour!


"Mohwali Awamar" kirjoitti
viestissä:494c79bb-78ec-4757-84b5-***@googlegroups.com...

La substance de l'algorithme est dans zéro(0) - qui n'est pas un vrai nombre
dès lors qu'il se situe entre l'infini négatif et le plus petit nombre réel
positif - ainsi que partiellemnt entre (0,999...) et un(1);un(1) qui n'est
pas un vrai nombre non plus considéré ainsi puisque assimilable à
l'infini.Mohwali Awamar.
Ahmed Ouahi, Architect
2018-02-27 11:17:52 UTC
Permalink
Raw Message
En fasses-tu exactement ce qu'en font les juifs et les berbères puisque
c'est les européens
Qui les avaient rendus ainsi en assez bien les utiliser comme des chèvres
pour des services
Justement politiques pour ainsi dire en guise d'exemple prennes-y problème
dont la solution

En serait-elle la valeur de x pour une équation en l'occurrence x plus cinq
en équivaloir trois
Sans pour autant en connaître les nombres négatifs en voir pour toute
l'Europe entre autres
N'eut-il réponse à que les arabes leur en apporter nombres négatifs à
l'Europe s'y détendre
--
Ahmed Ouahi, Architect
Bonjour!


"Mohwali Awamar" kirjoitti
viestissä:d24425eb-c53b-48b8-9f67-***@googlegroups.com...

S'il s'agissait de mesure nulle( tous les segments de droite ont même
mesure ) les segments AC et AB auraient même mesure avant le passage à la
limite.Le rapport de la circonférence d'un cercle sur son diamètre aurait
été de un(1) et non de Pi si l'unité de mesure était nulle.Comme il y a une
infinité d'unités de mesure non nulle il existe donc une infinité de
cercles.Mohwali Awamar.
Mohwali Awamar
2018-02-28 05:04:09 UTC
Permalink
Raw Message
Si (H) est le point de rencontre des diagonales (AC) et (BD) , on peut considérer trois cercles:
L'un ayant pour centre le point fixe (H) et pour rayon de longueur fixe , le segment (HA).

Quant aux deux autres il sont symétriques par rapport à la droite fixe passant par le point (H) et parallèle aux droites (BC) et(AD).Ils passent par les points (H),(A) et (D) pour l'un et par les points (H), (B) et (C) pour l'autre . Le point (H) est le milieu du segment dont les extrémités sont les centres des deux cercle et appartenant à la parallèle aux largeurs du rectangle.

On constate que:
Fini ou infini(le diamètre d'un cercle) le rapport de la circonférence d'un cercle sur son diamètre peut être le même mais que le diamètre d'un cercle est toujours un segment de droite.Mohwali Awamar.
---------------.
Être libre est n'être dépendant d'aucun stupéfiant.
Loading...