Discussion:
Theoreme : 10/2 = 5i. Pour i =dm.
(trop ancien pour répondre)
Andrea Sorrentino
2018-01-10 23:37:52 UTC
Permalink
Raw Message
10m = 100dm ; 2m = 20dm ; i = dm

10/2 = 100i/20i = 5i

5i* 20i = 100i = 10m

c.v.d.

L.A.S.
Benoit
2018-01-11 12:32:47 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Andrea Sorrentino
10m = 100dm ; 2m = 20dm ; i = dm
10/2 = 100i/20i = 5i
5i* 20i = 100i = 10m
c.v.d.
L.A.S.
Ce n'est pas un théorème ! C'est une résolution de deux équations à 2
inconnues.
Si on suit ton raisonnement depuis le début :

1. a. Si 10m = 100dm => 10 = 100d => d = 1/10.
b. Rien de nouveau d = 1/10
c. i = dm => i = m/10 (ou m = 10i).

2. Si 100i/20i = 5i => 100i = 100i^2 => i = i^2 => i = 1 ou -1 et
m = 10 ou -10 (voir 1.c)

3. Si 5i x 20i = 100i => i^2 = i (rien de nouveau voir 2.)

Il est où ton théorème ?
--
On pense à l'étiquette,
Qu'une fois les vendanges faites.
Olivier Miakinen
2018-01-11 14:03:36 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Benoit
Post by Andrea Sorrentino
10m = 100dm ; 2m = 20dm ; i = dm
10/2 = 100i/20i = 5i
5i* 20i = 100i = 10m
[...]
Ce n'est pas un théorème ! C'est une résolution de deux équations à 2
inconnues.
Haha ! C'est la première fois que tu te frottes à la Tunze ?

Moi j'ai fini par plonker son auteur, mais voici tout ce qu'il y a
à savoir de cette théorie farfelue.

Selon Sorrentino :
1) L'élément le plus important de la Tunze est le nombre « i ».
2) i est une valeur « petite ». Habituellement Andrea exprime
ça en ecrivant « i = 1/10 » ou « i = 0,1 ». Ici, je vois qu'il
innove en disant que c'est un décimètre (dm) comparé à l'unité
qui est le mètre (m).
3) Mais l'axiome de base est que i × i = i ÷ i = i, tout en ayant
i = 0,1 et non pas i = 1.

Voilà, à partir de ça on peut commencer à s'amuser. Du moins ça
semble amuser Sorrentino depuis des années. Mais moi j'ai fini par
m'en lasser, d'où la mise en boitakon.
--
Olivier Miakinen
Benoit
2018-01-11 16:53:49 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Olivier Miakinen
Post by Benoit
Post by Andrea Sorrentino
10m = 100dm ; 2m = 20dm ; i = dm
10/2 = 100i/20i = 5i
5i* 20i = 100i = 10m
[...]
Ce n'est pas un théorème ! C'est une résolution de deux équations à 2
inconnues.
Haha ! C'est la première fois que tu te frottes à la Tunze ?
Moi j'ai fini par plonker son auteur, mais voici tout ce qu'il y a
à savoir de cette théorie farfelue.
1) L'élément le plus important de la Tunze est le nombre « i ».
2) i est une valeur « petite ». Habituellement Andrea exprime
ça en ecrivant « i = 1/10 » ou « i = 0,1 ». Ici, je vois qu'il
innove en disant que c'est un décimètre (dm) comparé à l'unité
qui est le mètre (m).
3) Mais l'axiome de base est que i ? i = i ÷ i = i, tout en ayant
i = 0,1 et non pas i = 1.
Voilà, à partir de ça on peut commencer à s'amuser. Du moins ça
semble amuser Sorrentino depuis des années. Mais moi j'ai fini par
m'en lasser, d'où la mise en boitakon.
Merci de me montrer la solution ;-)
--
On pense à l'étiquette,
Qu'une fois les vendanges faites.
Ahmed Ouahi, Architect
2018-01-12 08:18:52 UTC
Permalink
Raw Message
Et dire qu'en es-tu tellement fier de pouvoir plonker quiconque en vain
Par ailleurs c'est strictement l'unique pouvoir qu'en as-tu sous la main

Étant l'idiot du village qu'en ailles-tu finir par te plonker toi-même en
pire
Pour une fois t'en rendes-tu compte que n'en as-tu strictement rien à dire
--
Ahmed Ouahi, Architect
Bonjour!


"Olivier Miakinen" kirjoitti
Post by Benoit
Post by Andrea Sorrentino
10m = 100dm ; 2m = 20dm ; i = dm
10/2 = 100i/20i = 5i
5i* 20i = 100i = 10m
[...]
Ce n'est pas un théorème ! C'est une résolution de deux équations à 2
inconnues.
Haha ! C'est la première fois que tu te frottes à la Tunze ?

Moi j'ai fini par plonker son auteur, mais voici tout ce qu'il y a
à savoir de cette théorie farfelue.

Selon Sorrentino :
1) L'élément le plus important de la Tunze est le nombre « i ».
2) i est une valeur « petite ». Habituellement Andrea exprime
ça en ecrivant « i = 1/10 » ou « i = 0,1 ». Ici, je vois qu'il
innove en disant que c'est un décimètre (dm) comparé à l'unité
qui est le mètre (m).
3) Mais l'axiome de base est que i × i = i ÷ i = i, tout en ayant
i = 0,1 et non pas i = 1.

Voilà, à partir de ça on peut commencer à s'amuser. Du moins ça
semble amuser Sorrentino depuis des années. Mais moi j'ai fini par
m'en lasser, d'où la mise en boitakon.
--
Olivier Miakinen
Andrea Sorrentino
2018-01-12 22:28:49 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Olivier Miakinen
Post by Benoit
Post by Andrea Sorrentino
10m = 100dm ; 2m = 20dm ; i = dm
10/2 = 100i/20i = 5i
5i* 20i = 100i = 10m
[...]
Ce n'est pas un théorème ! C'est une résolution de deux équations à 2
inconnues.
Haha ! C'est la première fois que tu te frottes à la Tunze ?
Moi j'ai fini par plonker son auteur, mais voici tout ce qu'il y a
à savoir de cette théorie farfelue.
1) L'élément le plus important de la Tunze est le nombre « i ».
2) i est une valeur « petite ». Habituellement Andrea exprime
ça en ecrivant « i = 1/10 » ou « i = 0,1 ». Ici, je vois qu'il
No, 1/1 = i ; 10i/10i = I, inverse : i*1=1 = 10i

10 =100i---> i*100i = 100i =10
Donc 10/10= i Correct-->
10i/100i =1/10 = 0,i = o --> 100i * 0.i = 10i.

On ha la sequence de 6 decine..entre l'UNITE' Fondamentale 1000.
1000=10-100 ;; 100= 10-10;; 10 = 10-1 ; ; 1 = 10i ;; i = 10o ;; o=10(.) Fine D.
3 . 2 . 1 3. 2 1

Medita, questa è qualcosa di fondamentale :
Mais Vous n'avez pas la visionne du total de votre Sisteme
Vuol dire che 10^6 = 1000,,,,,di,,,,1000
E vuol dire che 10(.))^3 = 1000(.) = 1..

Mercy bien, Olivier! Moi je ne suie pas ce que tu croit, je suis un reschercher e je
sais bien reconnetre le VERO correcte.
Sono io che ho risolto la quadratura del cerchio con Aq = s^2*4
Sono io che ho risolto Pitagora alternativo, la ragione fondamentale che
giustifica lo stesso Teorema di Pitagora..o no ??
Sono io che ho risolto : n-1*n*n+1 = n^3-n
Sono io che ho risolto (a+b)^2 = 4ab+d^2, o no ??

En final sera 1/(.) = 1000(.),, 1/o = 100(o),, 1/i = 10i . Fine.
3 . 2 . 1

Perché ? Perché,,,cosa è 1 se non ||| 1000(.)..100o,,10i,

Quante i, ci sono in 10i ?? 10i è Una risposta corretta,,o no ??
Quante o ci stanno in i ? 10o, è la risposta esatta,,,1, è scomparso come 1
perché in realtà Non è definibile cosa sia 1. 1 vero non è divisibile, non potrebbe..
Ma questo è un problema di semantica che va dato come assioma...


Buon anno.
Benoit
2018-01-13 11:27:19 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Andrea Sorrentino
Post by Olivier Miakinen
Post by Benoit
Post by Andrea Sorrentino
10m = 100dm ; 2m = 20dm ; i = dm
10/2 = 100i/20i = 5i
5i* 20i = 100i = 10m
[...]
Ce n'est pas un théorème ! C'est une résolution de deux équations à 2
inconnues.
Haha ! C'est la première fois que tu te frottes à la Tunze ?
Moi j'ai fini par plonker son auteur, mais voici tout ce qu'il y a
à savoir de cette théorie farfelue.
1) L'élément le plus important de la Tunze est le nombre « i ».
2) i est une valeur « petite ». Habituellement Andrea exprime
ça en ecrivant « i = 1/10 » ou « i = 0,1 ». Ici, je vois qu'il
No, 1/1 = i ; 10i/10i = I, inverse : i*1=1 = 10i
10 =100i---> i*100i = 100i =10
Faux :

A. Si i = 1/1 alors i = 1 VRAI

B. Si i x 1 = 1 on a toujours i = 1 VRAI (aucune information
complémentaire)

C. Si i = 1 ===> i = 10 x i ===> 1 = 10 FAUX
Post by Andrea Sorrentino
Donc 10/10= i Correct-->
Ça on le sait depuis le A, mais cela ne démontre pas que 1 = 10. Par
contre sur certaines règles ou outils de mesure on a 1 = 10*X + 1 et
alors 10 = 0 et pas 10 = 1.
Ça me rappelle le pb de l'an 2000 vs l'an 2001



P.S. Tu fumes quoi ? Ça n'a pas du tout l'air coupée.
--
On pense à l'étiquette,
Qu'une fois les vendanges faites.
Olivier Miakinen
2018-01-13 13:34:20 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Andrea Sorrentino
No, 1/1 = i ; 10i/10i = I, inverse : i*1=1 = 10i
Tu vois ? Tu ferais mieux de le plonker toi aussi.
--
Olivier Miakinen
Benoit
2018-01-13 14:57:30 UTC
Permalink
Raw Message
Post by Olivier Miakinen
Post by Andrea Sorrentino
No, 1/1 = i ; 10i/10i = I, inverse : i*1=1 = 10i
Tu vois ? Tu ferais mieux de le plonker toi aussi.
Oui, j'abandonne. Je ne sais soigner ce type de pb.
--
On pense à l'étiquette,
Qu'une fois les vendanges faites.
Andrea Sorrentino
2018-01-14 10:08:50 UTC
Permalink
Raw Message
Questo Teorema e molto altro, è stato Rifiutato dagli scienziati di i.s.f.
Il Quadrato costruito sulla diagonale di un rettangolo( a*b),
equivale a : 2(a*b)+(a-b)^2
Pubblicarlo adesso, non ha più nessuna importanza.
Grazie.L.A.S.
E' anche uguale a : (a+b)^2 - 2ab.
Si, perché ; (a+b)^2 = 4ab+d^2
infatti la mia formula : D^2 = 2ab + d^2
é scaturita dalla mia precedente soluzione alternativa ad (a+b)^2
La mia soluzione è : (a+b)^2 = 4ab+d^2.
Da questa è venuta automaticamente la formula gemella, per trovare
l'area del quadrato dal suo semi-lato che è : Aq=s^2*4
Formula gemella a quella, per L'area del c. : Ac=r^2*Pi
Ma non mi sembra utile,
A te può anche sembrare inutile, per tanti motivi, evidenti o nascosti,
Ma in realtà, il mio lavoro è semplicemente la cosa migliore da diversi
secoli, perché oltre alla brevità e semplicità riesce ad avere un senso
di logica connessa, e dove c'è connessione c'è Logica Vera..che non hai
più i micro.pezzi staccati da memorizzare, ma ricavi tutto per logica..
meglio c^2 = a^2 + b^2
La mia formula da un senso reale e logico al T. di Pitagora, Risolve la quadratura
del cerchio, risolve il binomio, risolve il trinomio^3,
e so per certo che risolverà molto altro in futuro. Che avrà futuri e proficui
sviluppi, che saranno logici...Le cose, non si scelgono, la scelta è un errore.
Le cose sono, e si devono accettare proprio come sono, perché quella è Verità.
E la Verità NON è casuale, La Verità è un naturale processo logico delle cose.
Io non mi preoccupo delle ostilità e dei conflitti di potere degli scienziati..
Faccio del mio meglio per migliorare la Logica della Scienza.
T.n.p.
Loading...