Discussion:
* Exactitude & Certitude *
(trop ancien pour répondre)
Ahmed Ouahi, Architect
2018-02-02 12:50:46 UTC
Permalink
D'ores et déjà les bornes ayant été données au nombre pi en sont-elles
strictement différentes
D'une autre en la matière où y aurait-il fallu en conclure qu'au sein d'un
cercle dont le diamètre
Est-il en d'autres unités l'erreur sur la valeur de la circonférence en
est-elle d'une unité entière

En a-t-il dû y entraîner quant la longueur du grand cercle une marge
d'incertitude ainsi que pour
Plutôt grand cercle de sphère des fixes une marge d'incertitude encore plus
grande par ailleurs
Pour ainsi dire processus en avait-il été de la sorte ayant pu en être
constaté que 8' 29" 44'" en

L'occurrence partie fractionnaire de pi ce qui en est-il égal à 0,141592 en
puisse-t-il en donner
Encore un reste de 35' 33" 20'" de la dernière décimale donc plus de moitié
où en aurait-il fallu
En arrondir la fraction décimale en la démarche suivante en l'occurrence x
sur dix plus y sur dix

Au carré plus z sur dix cube plus dix et ceatera à ce que puisse-t-on en
obtenir en multiplication
Par dix par conséquent en x en équivaloir un à en procéder de la sorte selon
l'équation y sur dix
Plus z sur dix au carré plus et ceatera obtenir périodicité évidente selon
chiffres en la première
--
Ahmed Ouahi, Architect
Bonjour!



"Mohwali Awamar" kirjoitti
viestissä:2a260e2e-e15f-416a-9fb2-***@googlegroups.com...

Toutes les sciences sont exactes mais la certitude n'appartient à aucune
d'elles fut elle mathématique au sens habituel de calcul balayant
l'hypothèse.Heisenberg l'avait compris en énonçant son célèbre Principe
d'Incertitude et charles Hermite se fit prudent en ne se frottant pas au
nombre Pi.Mohwali Awamar.
Ahmed Ouahi, Architect
2018-02-04 13:53:32 UTC
Permalink
Sachant toutefois que l'existence mathématique aussi bien que l'existence de
la physique
Ayant de source le fait du même effet à se départir quand la structure en
deux dimensions
Ayant pu s'entamer aussi hors de toute inconsistance où y aurait-il eu une
mathématique

Existence où ses propres propriétés juste en ont-elles à en explorer toutes
conséquemces
Afin en préscrire toutes les règles en préscrire comme pour une manière
initiale pour tous
Les éléments et toutes les règles à en avoir une éventuelle transformation
de la structure

Plutôt mathématique où puissent-ils s'en retourner ces derniers strictement
inconsistants
En être avec les uns et les autres alors que la structure en puisse-t-elle
en être considérée
Comme inexistante façon mathématique puisque effectivement existence
mathématique

N'attende-t-elle aucunement d'existence faisant partie d'une réalité
physique à poursuivre
Certainement les mêmes règles alors toutefois considère-t-on la nature en
être rationnelle
Donc aucune partie à toute réalité physique n'y puisse-t-elle en être
décrite mathématique

Autant une non existente structure ce qui en fasse-t-il toute la différence
selon explosion
En toutes fragmentations des mathématiques en effet qui n'y en a-t-il qu'une
inhabituelle
Conséquence certes quant au concept du zéro à potentiellement zéroes
infinité à en créer
--
Ahmed Ouahi, Architect
Bonjour!


"Mohwali Awamar" kirjoitti
viestissä:3cee2964-6874-43e4-82f9-***@googlegroups.com...

Dans ses paradoxes , aussi bien dans celui de la flèche que dans celui
d'achille et la tortue, Zénon pensait que le problème venait du mouvement
alors qu'il s'agissait de l'ensemble des points d'un segment de droite de
longueur indéfiniment proche de zéro mais jamais nulle.Archimède fit la même
erreur en concluant au nombre Pi.Mohwali Awamar.
Loading...